3 effets du Covid-19 qui accélère l’adoption de logements connectés

Lucas de Lono

07 Jan

4 min. pour lire

La crise sanitaire du Covid-19, a affecté plusieurs de nos habitudes, même les plus primaires. Durant cette crise, par exemple, nos méthodes de salutation ont changé. Les pays européens ont cessé de se faire la bise, une pratique pourtant ancrée dans nos mœurs. Ce sont des habitudes d’avant crise, qui ont changé pendant la crise et qui sont vouées à disparaître après la crise. Certaines de ces évolutions accélèrent l’adoption du concept de logements et de résidences connectés. Lono vous propose de découvrir trois effets favorisant la transition numériques de nos habitats.

1. Le télétravail

 Avant l’apparition du virus, le télétravail existait, mais sa pratique était exceptionnelle ou réservée à certains métiers.

Aujourd’hui grâce au confinement dû au Covid-19, le télétravail s’est démocratisé, beaucoup de métiers de bureau ont dû se plier à cette méthode durant cette période. Pendant le confinement 55 % des télétravailleurs souhaitaient continuer cette pratique après le confinement. Malgré le boom du télétravail, ce chiffre est descendu à 29% en septembre dernier. (Sondage réalisé par Odoxa pour Adviso Partners).

Les entreprises, sceptiques, ont dû faire confiance à cette pratique. Depuis, plusieurs d’entre elles ont opté pour le télétravail en intégralité et d’autres augmentent la fréquence de jour par semaine de télétravail pour leurs employés. On y retrouve de grandes entreprises du domaine du numérique, de la banque, de l’édition ou encore du jeu vidéo comme nous l’explique jeuxvidéo.com.

Vu que la pratique du télétravail a augmenté, les visites au bureau ont forcément réduit.  
“Beaucoup d’entreprises adoptent le télétravail pour réduire leur charge, ce qui bouscule l’immobilier de bureau“.
D’après un article du magazine Le Point, le télétravail a réduit d’un tiers les besoins de bureau pour les entreprises. Bien évidemment ça c’est répercuté sur les foyers
.

Pour répondre au mieux à leurs attentes, il faut pouvoir les accompagner. C’est donc maintenant que le connecté prend place. En effet, vu que la maison devient leur lieu de travail, ils souhaitent naturellement améliorer le confort de celui-ci. Équiper une résidence d’une infrastructure connectée fait partie des exemples qui  permettent d’améliorer le confort de travail. Grâce à lui, il est possible d’améliorer la connexion internet de son logement, en adaptant le débit en fonction de son utilisation. Il est également possible de garantir la stabilité de la connexion avec des backups 4G/5G, mais également la sécurité avec des niveaux équivalents au secteur tertiaire.

2. La crise sanitaire, amplificateur du mal-logement.

 Cette période de confinement a été révélateur de l’importance de la qualité d’un logement pour les Français, beaucoup d’entre eux l’ont mal vécu.
C’est principalement la population citadine qui a exprimé son mécontentement, mais aussi les populations plus jeunes qui l’ont affirmées.
Beaucoup d’entre eux se sont plaints du manque d’espace dans leur logement, ou encore du manque d’espace extérieur. Des problèmes déjà connus avant la crise du Covid-19.

Contrairement aux habitants de campagne qui estiment que leur logement est de meilleure qualité et donc assurent avoir passé un confinement plus heureux.

Mais cette crise a dévoilé plusieurs nouveaux problèmes dans l’estimation de la qualité de leur logement.
Les habitants d’une résidence souhaitent le développement du sans contact dans les parties communes afin de ne pas être obligé de s’exposer. Le connecté permet d’offrir des solutions à ses problèmes rencontrés pendant le confinement. On peut citer l’exemple de la boîte à colis connecté qui permet de recevoir ses colis quand nous sommes absents de notre domicile. Celle-ci a pu trouver une autre utilité liée au virus, comme le fait de se faire livrer à manger sans être obligé de rencontrer le livreur par exemple.

Dans l’estimation de la qualité d’un logement, une chose est devenue essentielle en 2020. Les Français recherchent de plus en plus dans leur logement, une bonne connexion internet. La plupart souhaitent profiter d’une meilleure qualité de connexion et surtout un Wi-Fi disponible dans leur logement ainsi que dans leur résidence.
On revient alors sur l’importance d’équiper une résidence d’une infrastructure connectée pour offrir une connexion internet méritante.    

De plus, on retrouve aussi dans un sondage réalisé pour BNP Paribas Real Estate, le terme de logement modulable. Les personnes souhaitent améliorer leur confort de vie en configurant les cloisons de leur habitat pour qu’elles soient connectées et amovibles pour adapter leur logement à différentes situations. Ces cloisons peuvent être gérer depuis son smartphone comme les lumières, les volets roulants ou d’autres objets compatibles depuis n’importe quel endroit de votre maison.

© BNP Paribas Real Estate

3. Comme mon smartphone, mon logement devient un support de communication et de divertissement.

Durant les périodes de confinement liées au Covid-19, certains Français se sont retrouvés seuls dans leur logement. Un moment difficile que certaines personnes ont eu du mal à vivre. D’autant plus quand un proche a besoin d’assistance et qu’on ne peut lui rendre visite. Cela a été souvent le cas pour nos parents et grands-parents, qui vivent seuls et qui ont besoin de compagnie et d’assistance médicale. Le connecté apporte une solution pour ce genre de problème. Il permet de communiquer directement avec un logement.
Dernièrement c’est Amazon qui a sorti une fonctionnalité à ce sujet, le Alexa Care Hub.

Celle-ci permet via des assistants vocaux de communiquer directement avec un logement autre que le nôtre. Idéale pour assister votre proche, il permet de recevoir des alertes si aucune activité n’est détectée depuis un certain temps dans le logement, ou si une alarme ou une sonnette connectée est déclenchée. Elle permet aussi de créer un contact direct avec l’assistant vocal de l’autre logement auquel vous êtes interconnecté.

De plus, les assistants vocaux deviennent un accompagnateur et créent des sources de divertissement plus faciles à utiliser, comme écouter de la musique, des jeux interactifs et ludiques ou se renseigner sur l’actualité du jour, la météo…

Tous ces effets sont devenus d’importantes raisons d’adopter le connecté dans nos logements ou nos résidence. Anticiper la suite pour permettre de mieux s’adapter au monde de demain et à des pandémies comme le Covid-19.

fermer la vidéo